LES AVENTURES D'ELO
  
LES AVENTURES D'ELO <3
 

Salut tout le monde, , je viens d'arriver en INDE, exactement j'y suis depuis hier. Ici c'est de la folie. La propreté est assez rare et la ville est très bruyante. Nous avons déjà changé d'hotels trois fois à cause de leur hygiène assez déplorable malheureusement!! x)

La chaleur est dificilement supportable, il doit au moins faire 45 Degrés au soleil, 40 à l'ombre et 35 à la clim. Je sais que vous êtes dans la vingtaine de degrés à lille. Alors ça me fait bien rire, on ne peut pas dire que vous étouffez de chaleur comme ici.

 

Aujourd'hui, j'ai mangé chez des indens car notre chauffeur nous a proposé de manger avec sa famille. Ces gens sont très généreux. Beaucoup plus qu'en france, et les plats indiens sont délicieux. Il nous l'a proposé alors qu'il savait que sa maison était toute petite. En fait, la maison reposait sur une seule pièce qui contenait une télé (pas écran plat évidemment), un lit en bois qui était sans matelas (aïe!), une cuisine pas équipée, des toilettes pas merveilleusement entretenues et un lit deux places en bois avec une couverture en laine. Le repas était succulent mais stressant, parce qu'ils ne mangeaient pas, ils nous fixaient.

Par contre, si un jour vous allez en inde, ne prenez surtout pas des plats s'ils vous disent que c'est épicé, parce que que tous leurs plats sont épicés et pour eux, quand ils vous préviennent, il est possible que vous ne surviviez pas ! lol

Après le repas ces gens (qu'on ne connaissais pas du tout) m'on offert un t-shirt blanc avec des petits volants(un truc trop chou =D) et des boucles d'oreilles, mais contrairement à ce qu'on pourrai pnser, elles sont de bonne qualité.

Là, il est 17h30 en inde et 14h en france. comme nous somme passés par la finlande, j'ai eu l'impression d'avoir encore plus d'heures de décalage horaire (il y a deux heures de décalage en finlande). Nous sommes arrivés vers 4heures du matin je ce dimanche 19 Avril, et nous sommes lundi.

Le bazar est comme son nom l'indique un grand bazar. Pas aussi grand que les souks du maroc mais je peux vous dire que depuis ce soir là, je sais que les indiens adorent klaxonner tous ensemble et en même temps. D'ailleurs je me suis trouvé un petit haut vert clair et vert foncé, col en V, en lin, c'est un haut qui se superpose ! C'est trop beau. Il n'y a qu'un petit bémol, je n'ai pas trouvé de souvenir, désolé pour méli... Cecit dit j reste encore 10 jours je vais bien trouver quelque chose pour vous ! ;p

 on est dans l'hotel "cottage yes please", pour les français c'est un hotel normal, pour les indiens un hotel de luxe (environ une trentaine d'euro donc imaginez). Ce qui est génial, c'est que pour seulement 7 euros, on mange super bien et pour quatre personnes.

J'ai appris plusieurs trucs, il y a 80% d'enfants scolarisés, les femmes mariées portent des robes spéciales (longues, en lin et avec tout pleins de paillettes, ou de trucs flashy), les autres indiens s'habillent de façon ultra moderne mais légère (normal vu la chaleur), il y a des tonnes d'écureuils en inde, les chiens sont tous maigres et de la même race, la plupart des maisons sont toute petites avec juste le nécéssaire, , les mandiants se relaient pour amasser plus d'argent (la plupart ne sont même pas de vrais mendiants), tous les films indiens sont des comédies romantiques à deux balle, quasiment tout les endroits en inde on un ventilo, soit au plafond soit sur un meuble, la propreté c'est pas leurs fort aux indiens, ils sont très religieux, l'inde s'est énormément développée en 10 ans. si j'ai déjà appris tout ça en seulement 2 jours, qu'est ce que ce sera dans 4 mois et demi ?

Je suis un peu moins émerveillée que je l'aurai voulu mais bon on ne choisit pas. L'inde me marquera surtout pour 3 Choses:

- Cette odeur qu'on ne trouve nulle part ailleurs. un mélange de nourriture orientale, de pollution et de fragrance de fleurs, de choses cramées par le soleil.

- La nourriture étonnament délicieuse et bien dosée en ce qui concerne les épices (sauf si évidemment on prend un plat où il est indiqué que celui-ci est épicé auquel cas, vos ne mangez plus pendant deux jours tellement vous avez mal).

- Le peu de garçons de mon âge, et qu'il me regardent Bizarement dès que je met une jupe ou un truc qui ne m'arrive pas jusqu'au chevilles comme les femmes d'ici parce que même si certaines sont très à la mode, on ne verra jamais une seule parcelle de leurs jambes.

Marguerite, j'ai fini cher inconnu, c'était génial mais un peu dur comme histoire, ça donne pas envie d'avoir un enfant, en tout cas, encore merci et bisous, je vous aiiiiiiime !

 GROS GROS GROS GROS bisous d'inde, bonne semaine en espagne et je vous aime fooort !

ElÖW <3

 

Mercredi 22 Avril: Agra

Aujourd'hui, nous quittons Delhi pour Agra réputée car on y trouve le Taj Mahal qui fait la fierté des indiens.

Notre chauffeur Bengali, un agréable compagnon, qui ne parle malheureusement que l'hindi et l'anglais, nous a conduis à l'hôtel dans la cacophonie des rues de Delhi (qui s'étend sur 63 kms ! ).

Tout le monde est entassé dans des dizaines (voire milliers =D) d'échoppes. La circulation est impossible là-bas, ça va dans tous les sens, et les policiers n'interviennent pas, je pense qu'ils ont baissé les bras... Et je les comprends !

Quand l'utilisation des klaxonnes devenait abusive, je m'endormais, ou au moins j'essayais. Il y a de tout sur les autoroutes indiennes : des vélos qui transportent tout... et n'importe quoi ! , des tuk-tuk (des mini taxis à 3 places) chargés au maximum donc au moins 8 indiens ( c'est dans ces moments qu'on se dit mais comment font-ils ?), des vaches qui sont sacrées en inde...

 

Nous possédions une réservation pour un hôtel qui ne rapportait aucune commission à notre chauffeur. Il nous a donc d'abord demandé de visiter un autre hôtel commissionné par son agence qui s'est révélé tout a fait respectable. Après une courte visite des chambres, de la terrasse et une dégustation au restaurant, nous acceptâmes de rester afin qu'il puisse avoir une chambre gratuite.

 

De nombreuses choses nous ont séduit à cet hôtel (le maya), la chaleureuse et jolie petite chambre que nous partagions, la terrasse en céramique bleue, le restaurant et le prix peu élevé (1200 roupies ce qui revient à environ 18 € pour 4) de l'hôtel.

 

Pendant les heures les plus chaudes, nous avons pris une douche (dans une baignoire !!!) puis dormi confortablement.

Bengali est venu nous réveiller pour aller voir une des 7 merveille du monde, le Taj Mahal.

 

Entièrement construit et sculpté en marbre blanc, incrusté de pierres semi-précieuses, il est l'expression de l'amour d'un grand maharadjah à sa femme défunte.

Franchement je trouve assez bête qu'elle n'ait pas été là pour constater sa magnificence. La légende raconte que le maharadjah tua la femme de son architecte pour qu'il puisse construire un palais à la hauteur de son désespoir. Perso, je pense que c'est bien tordu ! ^^

 

Sur le chemin du retour, une famille indienne nous a arrêtée pour prendre des photos de nous avec des membres de leur famille. J'étais ravie, mais pas autant que lorsqu'un autre indien, un peu plus tôt, m'a demandé de prendre une photo. J'ai tout d'abord cru qu'il voulait que je le photographie avec son père devant le palais mais il m'a dit que c'était moi qu'il voulait ! Ce que j'était flattée et fière :) !

En rentrant, Clo et moi nous sommes lavés (je précise séparément ^^) puis on a mangé avec Bengali. C'est à cette occasion qu'il nous a annoncé qu'à notre retour à Delhi, nous passerions une journée et une nuit au sein de sa famille en tant que membre à part entière. Ça va être fantastique !

Enfin voilà ! Maintenant je vais me coucher, bye !

(retranscrit depuis Chiang Mai)

Jeudi 23 Avril: Jaipur

Ce matin réveil à 7h. Je commence à en avoir marre de me lever de si bonne heure^^. Je me sens encore toute patatraque. Le voyage a duré 6h3o en comptant les arrêts jusqu'à Jaipur. Pendant le trajet, nous avons visité une sorte de fort en pierre rouge. Rien de particulier à raconter sur ce bâtiment. Plus la ville se rapprochait nous pouvions observer,depuis la vitre, la progressive sécheresse des terres.

De petites huttes assez sommaires en paille et en bouse parsemaient la route remplie de chars de riz ou de céréales tirés par des dromadaires ou des chevaux. L'autoroute a été plutôt désertique presque tout le voyage, ce qui, en Inde, est très étonnant étant donné que les villes sont surpeuplées.

A l'arrivée, la température grimpa de quelques degrés. Comme si nous n'avions pas assez chaud comme ça !! x)

Je vous écrit de l'hôtel Meghniwas au bord de leur grande piscine, sur la terrasse carrelée. La famille et moi venons de finir un repas fait maison du charmant restaurant-buffet du Meghniwas. Au menu: riz, pain tandoori, poulet, légumes divers (dont certains m'intriguent par leur difformité), mangues, pastèques, papayes rouges et orange, melons verts, bananes et glaces maison.

Notre chambre se trouve au second étage, elle est spacieuse et joliment aménagée (4pièces et 2 salles de bains).

Montée à pied du fort d'Ambert ( à ne pas faire en cas de tendinite au risque d'une explosion instantanée ^^ lol), que beaucoup faisait en éléphant mais c' était apparemment plus rentable de le faire autour du Jal Mahal, ce que l'on a fait et heureusement parce que ces gros machins bougent énormément. Avant, le fort d'Ambert était entouré d'eau qui a été enlevée pour une raison que j'ignore.

La vue du haut nous offrait plusieurs maisons, avec aux alentours des chèvres vagabondes. C'est là-bas que j'ai touché mon premier éléphant mais son regard était triste et morne.Je haïssais son « pilote » que je soupçonnais capable de maltraitence. Puis je me suis rassurée en me rappelant qu'en Inde, chaque vie est sacrée et qu'ils essayent de faire le moins possible de mal aux êtres vivants. De plus notre chauffeur nous a conté une histoire selon laquelle, il y a 3 ans, un éléphant aveugle aurait tué un garde du fort par mégarde et que depuis, les gens font attention à la santé de ces animaux.

Partis du fort, nous sommes passé par le palais des vents et par la ville rose que j'ai trouvé plus orange que rose. Peut-être était-ce parce que la peinture se défraîchissait ?

...

Bref, au crépuscule, Bengali nous a amené au bazar. Waouh ! Je n'ai jamais vu un capharnaüm pareil ! Ma chambre à côté, c'est le comble du rangement (pour ceux qui son déjà venu, ils pourront témoigner :D). Je n'ai ppas spécialement aimé parce que c'était trop le foutoir pour moi (pour dire !).

VEndredi 24 Avril jaipur

Aujourd'hui nous restons à l'hôtel car nous sommes épuisés. Journée détente et rencontre avec parisiens, nous avons échangé quelques mots sur nos aventures respectives. Enfin voilà, rien de très croustillant. Bisous !
L'inde le bilan : Ce que j'ai trouvé fun:

- Les fils, il faut vraiment le voir pour le croire. Un éléctricien français a une crise cardiaque direct.                                       

- les vaches en pleine rues. Dont une a failli m'encorner. ( Ah Ah ! ça c pas un souvenir qu'on a tout les jour !) ^^

- les vélos et les tuc tuc chargés comme pas possible. çA AUSSI FAUT LE VOIR POUR LE CROIRE !

 Ce que j'ai moins aimé :

-la chaleur vraiment torride. C'est même plus agréable de se promener puisqu'on rêve d'une bonne clime

- la peur d'attrpper quelque chose en mangeant un aliment pas frais ou de l'eau sale ou un mauvais moustique.

                                             

Commentaires